points forts

Un site optimal

Un developpement participatif

Une production performante

De l’energie verte

Presentation du projet

Un site optimal

Différents critères sont utilisés pour identifier les sites propices au développement d’un projet de parc éolien, au rang desquels figurent: le potentiel venteux, l’accessibilité, l’intégration environnementale, les modalités de raccordement au réseau électrique, etc.

A ce titre, le site de Provence est éloigné des zones d’habitation denses et présente une forte exposition au vent.
La bonne accessibilité des installations projetées et
le soutien témoigné par les autorités communales en
font dès lors un site idéal pour l’énergie éolienne.

Périmètre du projet
Source : Office fédéral de topographie

 

Un developpement participatif

Dès ses toutes premières étapes, le projet a fait l’objet d’un dialogue et de réflexions concertées avec les autorités. La commune de Provence, très investie dans le projet de parc éolien, marque ainsi son engagement concret en faveur du développement durable.

Une vingtaine d’habitants de la Commune de Provence ainsi qu’une dizaine de professionnels (associations de protection de la nature, autorités cantonales vaudoises et neuchâteloises, groupements d’intérêt) ont également participé au processus participatif mené de novembre 2015 à février 2016.

 

 

 

 

 

Une production performante

Les études de faisabilité permettent d’envisager l’installation de 17 éoliennes sur le site de Provence. Ensemble, elles devraient produire au minimum 100 millions de kilowattheures d’électricité par année.

Cent millions de kilowattheures, c’est l’équivalent des besoins annuels en électricité de 28000 ménages, soit trois quarts des ménages résidant dans le district du Jura–Nord vaudois .

Implantation des éoliennes et du poste de transformation, projet avec 17 éoliennes, état juin 2016.
Source : Office fédéral de topographie

 

De l’energie verte

L’énergie éolienne est aujourd’hui l’un des modes de production d’électricité les plus respectueux de l’environnement. Elle utilise le vent comme source première, transformé en énergie grâce aux éoliennes. L’électricité est donc produite localement, sans émissions de CO2 ni de particules.