Types d’Eoliennes

  • Les éoliennes terrestres les plus courantes sont celles à axe de rotation horizontal et à trois pales.
  • Leur mât atteint 80 à 120 mètres de haut.
  • Leurs pales ont un diamètre moyen d’environ 90 mètres.

technique

Fonctionnement éolienne

Placées au sommet du mât, les pales de l’éolienne – généralement au nombre de trois – captent l’énergie du vent et la transmettent au moyeu du rotor.

Ce dernier la transfère à l’arbre de transmission qui entraîne un générateur. L’énergie mécanique du vent est ainsi transformée en électricité.

Un transformateur, situé dans le mât, permet d’injecter le courant dans le réseau de distribution électrique.

Un anémomètre mesure en permanence la vitesse du vent.

Une nacelle, située en haut du mât, protège les différents composants de l’éolienne.

Les pales sont perchées sur des mâts afin qu’elles puissent bénéficier d’un vent constant et fort, non perturbé par les obstacles naturels ou les bâtiments. Pour ces mêmes raisons, les crêtes représentent des sites propices à l’exploitation de l’énergie éolienne en Suisse.

Une éolienne peut fonctionner avec une vitesse de vent minimale de 10 km/h et maximale de 100 km/h. Au-delà de cette vitesse, elle s’arrête par mesure de sécurité.

Afin d’éviter la projection de bris de glace, certaines éoliennes sont équipées de pales chauffantes. La machine comporte un mécanisme qui détecte instantanément tout dépôt, dont celui de givre. Elle s’arrête alors immédiatement et le système de chauffage s’enclenche. Le givre fond et tombe au pied de l’éolienne à l’arrêt.