PROTeGER LES OISEAUX

Le projet répond à des normes strictes pour assurer le respect des espèces naturelles, notamment des oiseaux présents dans la région.

avifaune

L’étude d’impact sur l’avifaune et le suivi des oiseaux nicheurs rares et migrateurs a été effectuée par le bureau Ecoscan.

Une étude complémentaire de la migration d’automne 2015 est actuellement en cours à l’aide d’un radar de la station ornithologique suisse de Sempach.

Les oiseaux nicheurs les plus sensibles recensées dans le périmètre ou à proximité sont le Milan royal, la Bondrée apivore, la Buse variable, l’Alouette lulu, le Pipit des arbres et le Hibou grand–duc.

Dans l’ensemble, les impacts prévisibles sur ceux-ci peuvent être considérés comme faibles, à l’exception des éoliennes situées dans la région de Bellevue en raison de la nidification de l’Alouette lulu. Avec la prise en compte des mesures de limitation des impacts, le projet est acceptable pour l’avifaune.

Des mesures opérationnelles seront prises pour limiter l’effet de piège lumineux pour les migrateurs par temps de brouillard (par exemple : choix de mâts et de pâles de couleur blanche).

Alouette_lulu 003 © Lionel Maumary.jpgUne éolienne a été déplacée de 400 mètres pour préserver le nid d’un couple d’alouettes lulu, une espèce rare © Lionel Maumary